Dans une déclaration à l'AFP, le directeur du CHU se dit dans l'impossibilité de faire appliquer la loi sans pénaliser le fonctionnement de l'hopital.
"Je ne peux pas appliquer la loi" : au CHU de Guadeloupe, 74% du personnel non médical n'est pas vacciné

Situation compliquée au CHU de Guadeloupe. Le directeur général de l'hôpital a estimé jeudi 17 septembre être "dans l'impossibilité" d'appliquer la loi sur l'obligation vaccinale, entrée en vigueur mercredi, sous peine de pénaliser l'activité du CHU. Selon la direction, 74,19% du personnel non médical n'a pas encore entamé de parcours vaccinal. "Je ne peux pas appliquer la loi, a affirmé à l'AFP Gérard Cotellon, le directeur de l'établissement hospitalier. Je prends donc sur moi cette responsabilité de faire tourner l'hôpital, malgré la loi".

Mercredi, la directrice générale de l'Agence régionale de santé, Valérie Denux, avait détaillé la façon dont l'obligation vaccinale serait mise en oeuvre sur le territoire: "Nous ferons des rappels pédagogiques aux soignants non vaccinés. Nous leur écrirons et engagerons un dialogue, pour que les professionnels concernés puissent comprendre l'importance majeure de la vaccination", avant l'instauration de contrôles plus stricts, assortis d'éventuelles sanctions.

Depuis le début de la pandémie, les autorités en Guadeloupe se heurtent à une très forte opposition à la gestion de la crise sanitaire. Le...

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >