Si l'archipel subit de nombreux typhons chaque année, les intempéries ont cette fois été qualifiées de "sans précédent" par les météorologues.

Le puissant typhon Hagibis, qui a traversé une partie du Japon dans la nuit du samedi 12 au dimanche 13 octobre, laisse derrière lui un lourd bilan. Au moins 14 personnes sont mortes, ont indiquéles autorités dimanche. La chaîne publique NHK fait même état d'un bilan plus lourd d'au moins 18 morts.

La catastrophe a également fait neuf disparus, selon les autorités. Sept personnes qui se trouvaient à bord d'un cargo au pavillon panamée qui a coulé samedi soir dans la baie de Tokyo sont ainsi toujours recherchées. Quatre autres membres d'équipage ont été sauvés.

Des habitants ensevelis ou emportés par les eaux

L'Agence météo nationale japonaise a qualifié de "sans précédent" les intempéries liées à Hagibis, qui a traversé le centre et l'est du Japon, et émis son niveau maximal d'alerte aux pluies. Selon la NHK, la typhon Hagibis a désormais été rétrogradé en forte tempête tropicale.

Des habitants ont été ensevelis dans des glissements de terrain ou noyés dans leurs habitations ou dans des véhicules emportés par les eaux, parmi lesquels un enfant dont le corps a été retrouvé dans une rivière, à l'intérieur ou près d'une...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !