Le grand maître du roman noir américain, auteur notamment du "Dahlia Noir" et de "L.A. Confidential", vient de publier "La Tempête qui vient", aux éditions Rivages/Noir.
James Ellroy : "Bien sûr que je suis un génie !"

Il est l'un des plus grands auteurs américains vivants, auteur de polars massifs qui explorent l'histoire américaine récente, mais pas contemporaine : James Ellroy vient de publier La Tempête qui vient aux éditions Rivages/Noir (deuxième livre d'une série qui en comptera quatre, son nouveau "quatuor de Los Angeles"). James Ellroy était de passage à la Maison de la radio à Paris, lundi 18 novembre, pour participer à une représentation de l'opéra radiophonique Requiem for Danny, de Jean-Louis Marchand, inspiré de l'un de ses livres, The Big Nowhere. Une nouvelle expérience pour cet auteur réputé difficile, qui n'aime guère se consacrer à autre chose qu'à son travail d'écriture.

franceinfo : On dit que vous n'aimez pas le changement...

James Ellroy : Je déteste le changement. Je suis comme un chien. Un chien sait faire trois choses : chier, dormir et tuer. Je suis comme ça !

Vous n'improvisez jamais quand vous écrivez ?

Jamais je n'improvise. Parfois j'extrapole, sur une scène particulière, mais uniquement dans les limites du plan que j'ai fait avant. C'est un plan très détaillé : 500 pages rien que pour ce livre. Personne, de toute façon, ne peut garder...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !