Jair Bolsonaro, le président brésilien hospitalisé depuis cinq jours après une opération s'est vu retirer la sonde naso-gastrique.Le président brésilien Jair Bolsonaro, toujours..
Jair Bolsonaro s'alimente à nouveau sans sonde naso-gastrique

Jair Bolsonaro, le président brésilien hospitalisé depuis cinq jours après une opération s'est vu retirer la sonde naso-gastrique.

Le président brésilien Jair Bolsonaro, toujours hospitalisé cinq jours après une opération à l'abdomen, s'est vu retirer la sonde naso-gastrique posée mercredi et peut s'alimenter à nouveau par voie orale, ont annoncé ses médecins vendredi.

"La sonde naso-gastrique a été retirée et il peut ingérer des aliments liquides", a indiqué le dernier bulletin médical émis par l'hôpital de Sao Paulo où le chef de l'Etat a été admis samedi.

"Il continue les exercices de kinésithérapie et peut déambuler dans les couloirs", ont ajouté les médecins.

Jeudi soir, le porte-parole de la présidence a indiqué que Jair Bolsonaro, 64 ans, ne pourrait reprendre ses fonctions que le 17 septembre, quatre jours plus tard que prévu, afin d'avoir une plus longue convalescence.

La quatrième opération depuis son agression

Depuis dimanche, jour de l'opération du dirigeant d'extrême droite, un an après l'attentat à l'arme blanche dont il a été victime, le vice-président Hamilton Mourao est président par intérim.

L'intervention chirurgicale, la quatrième depuis qu'il a été poignardé pendant la campagne électorale, avait duré plus de cinq heures, deux de plus que prévu.

L'hospitalisation n'a pas empêché le président de s'adonner à son exercice traditionnel des jeudis soir : un direct sur Facebook.

Apparaissant avec sa sonde...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !