Deux jours après l'attentat de Conflans, des dizaines de milliers de personnes ont participé aux nombreux rassemblements pour défendre la liberté d'expression.
« J’ai pris conscience qu’on peut mourir d’enseigner » : des milliers de personnes rassemblées en France en hommage à Samuel Paty

Contre l’horreur, la mobilisation : à l’appel de plusieurs syndicats enseignants et associations, ainsi que Charlie Hebdo, des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées, dimanche 18 octobre à Paris et partout en France, en hommage à Samuel Paty, l’enseignant assassiné vendredi à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) pour avoir montré à ses élèves des caricatures de Mahomet, un attentat islamiste qui a suscité une émotion nationale.

Théâtre de la manifestation historique qui avait suivi les attentats de janvier 2015, la place de la République à Paris s’est remplie en début d’après-midi de milliers de personnes venues défendre la liberté d’expression, dire non à « l’obscurantisme » et chanter la Marseillaise.

Comme prévu, c’est aussi à travers toute la France que la liberté d’expression a été défendue. Que les hommages ont été rendus. #JeSuisProf #MonsieurPaty… Manifestants, enseignants, élus et anonymes ont brandi des pancartes, observé des minutes de silence, et applaudi en chœur en Ile-de-France, à Grenoble, Marseille, Lille, Toulouse, Reims, ou Bordeaux.

« On est là en tant...

Télécharger gratuitement notre guide LMNP et réduisez vos impôts jusqu'à 33000€ !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !