L'idée était d'envahir le 20 septembre à 3 heures du matin cette fameuse "Zone 51", une base de l'US Air Force si secrète que son existence même n'a été reconnue par la CIA qu'en 2013.

Un véritable flop. Les réseaux sociaux annonçaient deux millions de personnes pour "donner l'assaut" à une base secrète de l'armée américaine dans le désert du Nevada, accusée par les conspirationnistes de tout poil d'y cacher des aliens : ils ne sont finalement pas plus d'une centaine à avoir fait le déplacement, vendredi 20 septembre.

Tout a commencé par un message sur Facebook organisant un événement intitulé "Prenons d'assaut la Zone 51, ils ne peuvent pas nous arrêter tous". L'idée était d'envahir le 20 septembre à 3 heures du matin cette fameuse "Zone 51", une base de l'US Air Force si secrète que son existence même n'a été reconnue par la CIA qu'en 2013.

Une arrestation... pour avoir uriné dehors

Relayé par les médias et moqué par les humoristes, l'événément avait fait grand bruit, incitant même l'armée américaine à adresser une sévère mise en garde aux audacieux qui auraient vraiment l'idée d'envahir le site. Au total, deux millions de personnes s'étaient inscrites lorsque Facebook a supprimé début août l'événement, qui ne respectait pas ses critères de publication.

Seul hic: Matthew Roberts, l'initiateur de cet événement, a...

Vidéo : La Française des jeux enclenche officiellement son processus de privatisation