Me Thomas Hugues estime de son côté que sans les images fournies par le voisin, ses clients, un jeune homme et sa compagne, interpellés pour avoir participé à une soirée clandestine, n'auraient sans doute pas pu être libérés après les 40 heures de garde à vue.
Interpellation musclée d'un couple à Marseille : son avocat dénonce les "violences gratuites" des policiers

Ce sont des violences "gratuites", et "aggravées", l'avocat des deux jeunes frappés et violentés par la police à Marseille lors de leur interpellation dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, est intervenu mardi 4 mai sur France Bleu Provence. Me Thomas Hugues demande que les policiers soient sanctionnés, car "mes clients sont abattus et détruits psychologiquement". Les images de cette violente interpellation qui a eu lieu la semaine dernière à Marseille ont été révélées par le quotidien La Provence.

Sur France Bleu Provence, Me Thomas Hugues raconte ce mardi que le jeune homme et sa compagne, interpellés pour avoir participé à une soirée clandestine dans le quartier Saint-Charles à Marseille sont encore sous le choc. Selon lui, le jeune homme "n'a jamais tenté de s'échapper".

"Il est interpellé pour être contrôlé, fouillé. Ensuite il est violenté, passé à tabac sur le capot et sa compagne qui vient le rejoindre est violentée, propulsée au sol et gazée gratuitement."

Me Thomas Hugues

à France Bleu Provence

La préfecture de police défend une autre version, en expliquant que lorsque les policiers sont arrivés sur place, ils ont découvert "des...

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !