Frappée par la pandémie de coronavirus, la France se dirige vers sa pire récession depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. De quoi déstabiliser le marché de l'emploi et faire gonfler les chiffres du chômage dans les mois qui viennent. Décryptage.
INFOGRAPHIES. Secteur de l'intérim qui s'effondre, chômage partiel qui explose… Le confinement bouleverse le marché du travail en France

"Plus on va essayer de contraindre la diffusion de l'épidémie, plus le choc économique va être massif." Voici comment l'économiste et directeur adjoint de l'OFCE, Mathieu Plane, résume le dilemme à résoudre pour les décideurs politiques. Avec les mesures de confinement, l'économie tourne au ralenti et la France est même officiellement entrée en récession, d'après les chiffres dévoilés mercredi 8 avril par la Banque de France (une chute de 6% du PIB au premier trimestre 2020, après une baisse de 0,1% lors du 4e trimestre 2019).

Suivez l'actualité de l'épidémie dans notre direct

Cette diminution colossale de l'activité économique va faire gonfler le nombre de demandeurs d'emplois. D'ailleurs, depuis le début du mois d'avril, on peut déjà observer l'impact de la crise sanitaire liée au coronavirus sur le marché du travail en France. Et les bouleversements s'annoncent inédits.

Le nombre d'emplois intérimaires s'effondre

Les contrats d'intérim sont-ils en train de disparaître sous les effets du confinement ? C'est en tout cas ce que l'on peut craindre au regard des derniers chiffres : les emplois intérimaires ont connu une chute vertigineuse (-75%) lors...

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !