Après plusieurs agressions de livreurs ces derniers mois, la plateforme de livraison de repas va lancer, d'ici la fin de l'été, un bouton "anti-discrimination" pour permettre aux livreurs de signaler une agression.
INFO FRANCEINFO. "On nous insulte tous les jours" : la plateforme Uber Eats va mettre en place un bouton "anti-discrimination"

Après les agressions de livreurs à Laval et à Cergy, la plateforme Uber Eats va mettre en place un bouton "anti discrimination" sur son application d'ici la fin de l'été, a appris franceinfo. À Paris, le Collectif des livreurs autonomes de plateformes dénonce la banalisation de ce racisme, envers une population souvent très précaire et sans papier. Les livreurs sont appelés à manifester ce vendredi 18 juin à 15h, place de la République.

Des livraisons ponctuées d'insultes, voire de coups

Pour eux, ces faits ne sont pas des actes isolés mais bien leur quotidien. Adossés à leurs scooters, dans l'attente d'une nouvelle course, ces hommes pour la plupart en situation irrégulière partagent leurs derniers déboires. Idriss dit avoir été frappé en mars 2020, des faits qui n'ont toujours pas été jugés malgré sa plainte. "Lorsque je suis arrivé, j'ai tendu la commande au client et il m'a donné un coup sur la tête", raconte-t-il, "J'ai crié : 'Au secours !' et les voisins sont arrivés. L'homme a commencé à dire : 'Sale nègre, rentrez chez vous ! Ici c'est Paris, vous n'avez pas le droit d'être ici.' J'ai déposé plainte, j'ai tous les papiers. Mais...

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !