Après avoir été mis en cause dans un rapport arbitral issu de la rencontre Lyon-Marseille, du 21 novembre dernier, le président de l'OL se veut force de proposition à la veille de la commission de discipline jugeant les incidents. 
Incidents Lyon-Marseille : la nouvelle proposition de Jean-Michel Aulas pour éviter d'arrêter "à tort un match"

Les incidents survenus lors du match Lyon-Marseille le 21 novembre dernier font encore parler d'eux. Lundi 6 décembre, Jean-Michel Aulas, le président de l'Olympique lyonnais, a réagi à une publication Twitter sur laquelle était écrite "Incidents OL-OM : pourquoi Marseille demande que Lyon ait match perdu".

Sous cette publication, le président de l'OL a répondu : " Pour éviter d’arrêter à tort un match on pourrait permettre aux clubs de remplacer un joueur potentiellement blessé : donner la possibilité de rester à 11 comme dans le cas d’une commotion (6 ème remplaçant). Peut-être même que ça pourrait inciter le blessé à reprendre ?"

@OL@FFF@LFPfr Pour éviter d’arrêter à tort 1 match on pourrait permettre aux clubs de remplacer 1 joueur potentiellement blessé:donner la possibilité de rester à 11 comme dans le cas d’1 commotion(6 ème remplaçant )Peut être même que ça pourrait inciter le blessé à reprendre?

— Jean-Michel AULAS (@JM_Aulas) December 6, 2021

Cette dernière phrase fait écho aux déclarations du même président, le soir du match, au micro d'Amazon Prime : "On est catastrophés par ce qui est arrivé, le médecin de l'OM...