INTERVIEW - En dépit de l'interdiction du préfet de police de Paris de se rassembler, des milliers de personnes se sont rejoints mardi soir devant le Palais de Justice en hommage à Adama Traoré. Des heurts ont ensuite éclaté. Pour Yves Lefebvre (Unité SGP Police FO), il faut éviter de comparer les méthodes des polices américaine et française, comme le font les manifestants.
Incidents lors du rassemblement pour Adama Traoré : "Il faut arrêter de faire l'amalgame avec les Etats-Unis"

Des heurts entre des manifestants et les forces de l'ordre ont éclaté mardi soir devant le nouveau Palais de Justice (17e arrondissement) à la suite du rassemblement organisé par la famille d'd'Adama Traoré. Le préfet de police de Paris, Didier Lallemant, avait pourtant interdit tout rassemblement, justement en prévision de ces heurts. 

Interrogé sur LCI, Yves Lefebvre, du syndicat Unité SGP Police FO, déplore le télescopage des actualités américaines et françaises. Depuis une semaine, les Etats-Unis sont en effet secoués par de violentes manifestations dénonçant les brutalités policières et le racisme. L'embrasement a été déclenché par la mort de George Floyd, un homme noir asphyxié par un policier blanc à Minneapolis lors de son arrestation.  En France, la famille d'Adama Traoré a quant à elle rendu publique une nouvelle expertise médicale mettant en cause la version officielle et qui pointe le plaquage ventral comme ayant provoqué l’asphyxie du jeune homme de 24 ans (...)

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !