Agée de 41 ans, la suspecte présente des antécédents psychiatriques.

Au moins dix personnes, selon un bilan encore provisoire, sont mortes dans un violent incendie qui a ravagé un immeuble d'habitation du 16e arrondissement de Paris, situé rue Erlanger, dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 février.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris pour "destruction volontaire par incendie ayant entraîné la mort" et confiée au 1er disctrict de  la police judiciaire de Paris. 

Le procureur de la République de Paris Rémy Heitz a précisé ce mardi qu'une personne qui habite l'immeuble a été placée en garde à vue. Il s'agit d'une femme de 41 ans qui "présente des antécédents psychiatriques". 

Incendie rue Erlanger à Paris. Le procureur Rémy Heitz parle d’un incendie d’origine criminelle. Une femme qui habite l’immeuble a été interpellée et placée en garde à vue cc @Lcipic.twitter.com/43DgGkEN3M

— Aurélie Sarrot (@aureliesarrot) 5 février 2019

Publicité

Selon "Le Parisien", les enquêteurs privilégient la piste criminelle. Alors que l'incendie faisait rage, la police a interpellé une femme au pied de l'immeuble. Elle était en train de mettre le feu à un véhicule garé à proximité des lieux du drame, relate le...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :