ACCIDENT - Quatre jours après l'accident, le PDG de l'usine Lubrizol s'est expliqué dans une une interview à Paris Normandie. "C'est très important de comprendre l'origine. Un feu ne se déclare pas tout seul..", a-t-il assuré.
Incendie de Rouen : "Je n'écarte aucune hypothèse", assure le patron de l'usine Lubrizol

"Je n'écarte aucune hypothèse". Dans une interview accordée ce lundi à Paris Normandie, Frédéric Henry revient pour la première fois sur l'incident de Lubrizol à Rouen. Un drame que le PDG de l'usine ne parvient pas à expliquer pour l'heure.

"L’incendie s’est déclaré aux alentours de 2 heures du matin dans un endroit où rien ne bouge. Il n’y a pas d’activité, c’est un entrepôt", a déclaré au quotidien le dirigeant. Néanmoins, les lieux ne sont pas désertés, l'usine fonctionnant 24h/24 : "Il y a des salariés dans l’entrepôt et cet entrepôt principal de Lubrizol est entièrement protégé contre l’incendie avec un système de sprinkler (ndlr : une installation fixe d’extinction automatique). Si quelque chose commence à s’enflammer, le système le noie et cela s’arrête tout de suite." "Un feu ne se déclare pas tout seul..." "C’est très important de comprendre (...)

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !