Les architectes chargés de reconstruire Notre-Dame de Paris suite à l'incendie du 15 avril font appel à des données en 3D pour reconstituer les plans de la cathédrale.
Incendie de Notre-Dame : les architectes font appel à la 3D pour reconstruire la cathédrale

La technologie 3D vient en aide aux architectes pour retracer les plans de Notre-Dame de Paris avant et après le grand incendie qui a ravagé sa toiture le 15 avril 2019. Depuis le sinistre, plusieurs sociétés détentrices de modélisations 3D de certaines parties de l'édifice se sont manifestées. Des sources très précises mais disparates.

Des millions de données brutes

"Avant 2010, nous ne disposons que de relevés à l'ancienne", des plans "redessinés de nombreuses fois, très partiels et très imprécis", explique Rémi Fromont, l'un des trois architectes en chef des monuments historiques responsables du chantier.

Une cinquantaine de "scans" au laser de l'intérieur sont effectués à cette époque par le chercheur américain Andrew Tallon (décédé en novembre 2018) de l'université de Vassar, au nord de New York. Par la suite, d'autres intervenants comme les sociétés Art Graphique et Patrimoine, l'université de Bamberg en Allemagne ou encore l'éditeur de jeux vidéo Ubisoft scannent l'enveloppe extérieure, la charpente, l'intérieur de la flèche ou les beffrois et accumulent des données pour leurs usages respectifs (documentation historique et scientifique,...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !