C'est une étape cruciale. Car avant d'entamer la restauration proprement dite, il faut encore débarrasser l'édifice de cette structure de 200 tonnes qui avait fondu lors du sinistre.
Incendie de Notre-Dame : la dernière étape du démontage de l'échafaudage sinistré débute lundi 8 juin

C'est une étape importante sur le chantier de la cathédrale Notre-Dame de Paris. La dernière étape du démontage de l'échafaudage sinistré va enfin pouvoir débuter ce lundi, annonce l'établissement public chargé de restaurer l'édifice, dimanche 7 juin. Cette structure, qui avait fondu lors du sinistre, représente un vrai casse-tête depuis le début des opérations.

"Deux équipes en alternance de cinq cordistes descendront au plus près des parties calcinées pour découper, à l’aide de scies sabres, les tubes métalliques fondus les uns sur les autres", précise notamment le communiqué. Ces morceaux seront alors "évacués grâce à la grande grue à tour de 80 mètres montée en décembre 2019", poursuit l'établissement public, tandis que les parties de l’échafaudage "accessibles à l’aide d’une nacelle seront démontées par des échafaudeurs".

Cette opération difficile devrait durer tout l'été, mais son achèvement pourrait retirer une belle épine du pied au personnel engagé dans la restauration de la cathédrale. "La grande difficulté qui subsiste, c’est cet échafaudage qui est soudé et que l’on doit enlever, découper", résumait mi-avril...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !