Journaliste, étudiant, porte-parole de détenus : Thibault L a multiplié les casquettes..Et les mensonges. Il avait usurpé l'identité du directeur de cabinet de Brigitte Macron pour solliciter des privilèges et s'était fait passer pour le neveu de l'épouse du chef de l'Etat. Il était jugé mardi et mercredi au tribunal de Paris.
Il s'était fait passer pour le neveu de Brigitte Macron : un "menteur pathologique" jugé à Paris

Sur internet, Thibault L. (*) se présente désormais comme un journaliste. Sa spécialité ? Les questions de justice. Un domaine qu’il connaît désormais intimement...puisqu'il était jugé mardi et mercredi par le tribunal judiciaire de Paris pour usurpation d’identité et tentative d’escroquerie. Le casier de ce trentenaire, poursuivi avec son ancienne complice, compte déjà près d’une vingtaine de condamnations pour des faits d’escroquerie, d’abus de confiance ou de vol.Cette fois, la justice reproche à Thibault L. d’avoir usurpé en mars 2018 l’identité du directeur de cabinet de la première dame, Pierre-Olivier Costa, à travers une myriade de mails. Il y sollicitait des faveurs pour lui-même, en se faisant passer pour le neveu de Brigitte Macron. Par exemple : obtenir, entre deux voyages professionnels en Asie, la visite d’un camp de réfugiés au Bangladesh, complété par un entretien avec l’ambassadrice.Menteur pathologiqueBien habillé, les cheveux courts déjà parsemés de quelques pointes grises, la voix claire et les mots choisis, Thibault L. a soigné les apparences pour son procès. Un vernis qui cache, selon le rapport d’un expert, une personnalité de menteur pathologique, « qui...

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !