Le confinement a permis à certaines campagne de se repeupler temporairement et a donc, d'une certaine façon, été bénéfique à la ruralité. C'est le cas en Corse où des petits villages de montagne ont vu revenir des habitants. 
"Il n'est pas impossible que ma résidence principale devienne le village" : en Corse, le changement de mentalités de citadins confinés à la campagne

C’est jour de brouillard au village de Campile (Haute-Corse), à trois quarts d'heure de route de Bastia. Pour y arriver, il faut suivre la route qui serpente dans les montagnes et ses virages en épingle à cheveux. La place principale, entre l’église et la mairie, est déserte. "Après avoir été m is au chômage partiel, on a préféré venir se confiner au village", explique Etienne, 59 ans, moniteur d'auto-école à Bastia. Etienne a grandi ici. Au village, il retrouve sa maison familiale, son jardin, sa grande tante qui fêtera ses 100 ans pendant le confinement. Il n’a pas hésité une seconde : "On est quand même beaucoup plus tranquille qu'en ville, on sort dehors, on va se promener dans le maquis, on connaît tout ici et on est moins restreint qu'en ville."

Coronavirus : suivez les conséquences de la crise sanitaire dans notre direct

Hôtelier à Calvi, Jacki a lui aussi fait le choix de revenir à Campile. "On a repris le jardin, ça faisait longtemps qu'on ne le faisait plus", relate ce trentenaire. Le retour au village, c’est pour lui, une vie plus calme et des souvenirs qui remontent : "Tout nous rappelle quelque chose, le moindre coin nous rappelle un...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !