Une dizaine de salles du groupe "Magic Form" sont restées ouvertes lundi en dépit de l'interdiction. À Epinay-Sur-Seine, un propriétaire affirme que son protocole sanitaire est plus rigoureux que dans les restaurants et qu'il peut fournir le nom et les coordonnées de tous ses clients.
"Il faut faire front face au gouvernement" : en Île-de-France, des gérants de salle de sport refusent de fermer malgré les nouvelles restrictions anti-Covid-19

Musique dynamique, haltères bien rangés... Dans la salle de sport "Magic Form" d'Épinay-sur-Seine, rien n'a changé par rapport à la semaine dernière. Et pourtant, la Seine-Saint-Denis est une zone d'alerte renforcée, l'établissement devrait donc être fermé. Mais le gérant, Guillaume Le Floch en a décidé autrement, "pour rallier la cause des Marseillais". "Aujourd'hui, il faut faire front face au gouvernement qui a pris une décision complètement déloyale vis-à-vis de notre activité en nous faisant croire qu'en fait on est des salles à risque et que si vous voulez attraper le virus, il faut venir chez nous alors que c'est totalement faux", dénonce-t-il.

Salles de sport fermées contre le Covid-19 : le syndicat France Active va déposer 12 référés liberté

À l'étage, Alexandre et Benjamin soulèvent de la fonte. "On a appelé ce matin et la salle était ouverte. Aujourd'hui, on travaille le haut du corps", explique Alexandre, en toute décontraction. Les deux clients ne sont pas inquiets et même heureux de se rendre dans une salle hors-la-loi. "Ça ne me dérange pas du tout qu'ils restent ouverts. Il y a assez de mesures pour, je pense, faire attention",...

Télécharger gratuitement notre guide LMNP et réduisez vos impôts jusqu'à 33000€ !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !