348 vues

Une chaussette de bébé, une prière écrite sur un bout de papier chiffonné, une mèche de cheveux... Robin Reineke conserve précieusement ces indices qui permettront peut-être d'identifier les migrants morts dans le désert de Sonoran, en Arizona, en tentant d'entrer aux Etats-Unis.

Publicité

Contenus sponsorisés