Benoît Simian, ancien député LREM de Gironde, a été condamné à huit mois de prison avec sursis pour harcèlement envers son épouse.L'ancien député de Gironde ex-LREM Benoît Simian,..
Huit mois avec sursis pour l'ex-député LREM Benoît Simian, jugé pour harcèlement de son ex

Benoît Simian, ancien député LREM de Gironde, a été condamné à huit mois de prison avec sursis pour harcèlement envers son épouse.

L'ancien député de Gironde ex-LREM Benoît Simian, jugé pour harcèlement envers son épouse avec il est en instance de divorce, a été condamné jeudi à une peine de huit mois d'emprisonnement avec sursis par le tribunal correctionnel de Bordeaux.

Un jugement en deçà des réquisitions du ministère public qui avait demandé en mars dernier une peine de 18 mois d'emprisonnement ainsi que trois ans d'inéligibilité. Le tribunal n'a pas retenu cette peine complémentaire estimant que "les faits n'ont pas été commis dans le cadre de son activité parlementaire".

Lui étaient reprochés plus d'une quarantaine d'agissements malveillants, "parfois 2 ou 3 fois par jour", entre juillet et novembre 2020 à leur domicile de Ludon-Médoc, dont il n'avait plus la jouissance depuis une ordonnance de non-conciliation.

L'ancien élu de 39 ans a multiplié les allées et venues pour se rendre notamment dans une dépendance de la maison transformée en bureau parlementaire.

Des faits de harcèlement "parfaitement constitués"

Dans le détail, il lui était notamment reproché de s'être garé à plusieurs reprises devant le domicile, empêchant les sorties de son épouse, de s'être lancé dans des travaux de jardinage et de bricolage en taillant des lauriers ou en se faisant livrer des poutres et sacs de gros cailloux ou d'avoir uriné sur la...

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !