Il aura fallu que l'interprète de “Santiano” Hugues Aufray atteigne ses 90 ans pour évoquer ses problèmes d'argent.
Hugues Aufray : "Je me suis fait voler toute ma vie !"

Tous ceux qui pensent que la vieillesse est un naufrage devraient prendre modèle sur ce fringuant jeune homme de 91 étés, ou presque (il les fêtera le 18 août prochain). Droit comme un I, à peine ridé, l’œil vif, sous l’épaisse crinière blanche, ce fin lettré semble avoir rayé le mot « retraite » de son dictionnaire. Le secret de cette incroyable énergie ? Il tient en quelques lettres : l’amour. Pour la vie qui lui a tant donné, et pour les deux femmes auxquelles il a offert son cœur.

S’il ne vit plus avec la première, Hélène, épousée en 1951, et avec qui il a eu deux filles, Marie et Charlotte, il a gardé pour elle de tendres sentiments. Il ne lui a d’ailleurs jamais caché l’existence de Muriel, sa maîtresse depuis 2005. « Nos horloges biologiques, entre hommes et femmes, ne sont pas les mêmes. Le Viagra, je ne connais pas ! Je suis toujours marié avec la femme que j’ai connue à 20 ans. Elle ne peut pas me suivre. Je suis un homme normal, avec une activité professionnelle importante et donc, c’est vrai, j’ai une jeune compagne. Je ne mens ni à l’une ni à l’autre. J’ai la conscience tranquille », déclarait-il au...

Lire la suite sur Francedimanche.fr

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !