Deux jours après la promulgation d'une loi donnant à la Chine des pouvoirs judiciaires sans précédent dans l'ancienne colonie britannique, le journaliste Dorian Malovic craint l'instauration de "la terreur à Hong Kong". La dissidence, impossible selon lui dans le pays, viendra "de l'étranger".
"Hong Kong est en train de vivre une répression 2.0 " de façon "radicale", selon un journaliste spécialiste

"Hong Kong est en train de vivre une répression 2.0" de façon "radicale", observe jeudi 2 juillet sur franceinfo le journaliste Dorian Malovic, chef du service "Asie" au quotidien La Croix et ancien correspondant à Hong Kong. Un leader de l'opposition, à l'origine des géantes manifestations des derniers mois pour dénoncer une loi d'extradition vers la Chine, a annoncé avoir fui le territoire, lors de l'entrée en vigueur de la loi sur la sécurité nationale.

franceinfo : Assiste-t-on à une chasse aux sorcières, à Hong Kong ?

Dorian Malovic : Sans exagérer, ça renvoie aux années 1950, lorsque Mao a pris le pouvoir en Chine et a pris le pouvoir sur tous les secteurs de la société. Et c'est inimaginable de penser qu'aujourd'hui, en 2020, même 23 ans après la rétrocession de ce territoire à la Chine, Hong Kong est en train de vivre une répression 2.0 de façon aussi radicale et qui met fin d'abord à l'autonomie de Hong Kong, qui avait été promise par la Chine en 1997 et qui met fin à toutes les libertés qui existaient encore sur ce petit territoire qui était un havre de paix jusqu'à il y a quelques années. Ce qu'on sent, c'est que tout ça était vraiment...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !