FAIT DIVERS - Les deux corps sans vie retrouvés dans la matinée du 24 juin à Villeparois (Haute-Saône) seraient ceux d'un père de famille âgé de 47 ans et de son fils âgé de 9 ans. Le procureur de la République de Vesoul exclut à ce stade des investigations l'intervention d'une tierce personne.

Au lendemain de la macabre découverte, l'enquête avance. Mardi 25 juin, le parquet de Vesoul a indiqué que les deux corps carbonisés retrouvés la veille à Villeparois (Haute-Saône) sont probablement ceux d'un homme et de son fils. Il s'agirait d'un homme né en 1972 et directeur d'un organisme agricole en Haute-Saône et de son fils de 9 ans, a indiqué le procureur de la République à Vesoul, Emmanuel Dupic, lors d'une conférence de presse. 

Le père de famille, qui habitait à Villeparois, était séparé de sa compagne et mère de l'enfant, et en arrêt maladie depuis le début du mois de juin. Les cadavres, dont un de petite taille, avaient été localisés dans la matinée du 24 juin, à 200 mètres d'une voiture en stationnement, au bout d'un chemin goudronné, à la sortie du village. A ce stade des investigations, le parquet exclut "l'hypothèse de la présence d'une troisième personne", a dit le magistrat. Le parquet a ouvert une enquête (...)

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Sibeth Ndiaye : "Tout le monde ne mange pas du homard tous les jours, on mange plutôt des kebabs"