Selon l'Organisation nationale syndicale des sages-femmes, sur un peu moins de 500 maternités en France, environ 150 étaient grévistes à 100% pendant le weekend du 25-26 septembre.
Grève des sages-femmes : "Laissez-nous prendre en charge les femmes comme il se doit !", plaide un syndicat

"Laissez-nous prendre les femmes en charge comme il se doit !", a appelé sur franceinfo Camille Dumortier, la présidente de l’Organisation nationale syndicale des sages-femmes, alors qu’un mouvement de grève national lancé par plusieurs organisations a été très suivi ce week-end, dans les hôpitaux et chez les libérales.

franceinfo : La grève a-t-elle été très suivie ce week-end ?

Camille Dumortier : Enormément de maternités ont suivi cette grève. Sur un peu moins de 500 maternités en France, on en a relevé 150 qui étaient grévistes à 100%. Le mouvement était aussi particulièrement suivi chez les libérales. On sait qu’au moins 60% des cabinets libéraux sont fermés. Ce qui signifiait qu’il n’y a pas eu de sorties précoces de maternité, puisque pas de sages-femmes libérales pour prendre en charge les patientes dans les 24 heures. Les femmes qui venaient accoucher ce week-end ont accouché dans les conditions dans lesquelles nous sommes obligées de travailler très régulièrement, avec des gardes où l’on passe notre temps à courir d'une patiente à l'autre, où on cherche des lits et où on n'arrive pas à faire notre travail correctement....

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >