"Réformer, c'est accompagner le changement et mettre la population de son côté. Ce n'est pas passer en force. Autrement, on voit très bien que ça peut se terminer très mal", a estimé sur franceinfo l'expert Pierre Ferraci.
Grève contre la réforme des retraites : un proche d'Emmanuel Macron appelle le gouvernement à "sortir de la radicalité" et à "prendre le temps de la négociation"

Pierre Ferraci juge la réforme des retraites "mal préparée avec une dose d'amateurisme très imposante". Elle "déstabilise une bonne partie de la population", selon ce proche d'Emmanuel Macron. Président du groupe de conseil expert en politique sociale, président du groupe de conseil Alpha, Pierre Ferraci a critiqué sur franceinfo dimanche 8 décembre ce projet de réforme.

DIRECT. Grève du 8 décembre : suivez la situation à la RATP et à la SNCF, alors que le gouvernement enchaîne les réunions de travail

franceinfo : Vous avez appelé cette semaine dans l'hebdomadaire Challenges à différer cette réforme, pourquoi ?

Pierre Ferraci : Je pense que le compromis n'est pas possible aujourd'hui, compte tenu des positions des uns et des autres. La journée de jeudi a été très puissante. En plus, les soutiens du projet de réforme, que sont la CFDT et l'Unsa, ne sont pas tout à fait d'accord avec les propositions gouvernementales. Donc ça fait un front du refus qui est quand même considérable.

Selon vous, cette réforme est mal préparée, mal expliquée, précipitée ?

Très mal préparée, avec une dose d'amateurisme très imposante de la part de l'exécutif. On a...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !