A l'Opéra de Paris, danseurs de ballet, musiciens, choeur et machinistes restent mobilisés.
Grève à l'Opéra de Paris : un conflit dans l'impasse ?

Des pertes désormais supérieures à 14 millions d'euros : la grève historique à l'Opéra de Paris menace de se prolonger, faute de compromis entre ses artistes et machinistes attachés à leur régime spécial de retraite, et l'Etat déterminé à le supprimer.

En un mois et demi de grève, 67 spectacles ont été annulés, dont trois représentations du Barbier de Séville ces derniers jours. Un nouveau préavis compromet celle de lundi.

La représentation du #BarbierdeSéville de ce 17 janv. est annulée. Compte tenu du droit des salariés à se déclarer grévistes jusqu’à l’heure du spectacle, l’Opéra n’a pas été en mesure d’informer plus tôt et présente ses excuses au public.

Plus d'infos : https://t.co/vBySFluTtg

— Opéra de Paris (@operadeparis) January 17, 2020

A l'Opéra de Paris, seule institution culturelle avec la Comédie-Française à bénéficier d'un régime spécial, danseurs de ballet, musiciens, choeur et machinistes restent mobilisés.

Ce samedi, 200 personnes de tous les corps de métiers de l'Opéra mais aussi de la "Maison de Molière" ont organisé un concert devant le Palais Garnier. Devant une foule dense, l'orchestre et le choeur de...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !