L'ONG qui fête ses 50 ans mercredi, est devenue une institution même si elle n'a pas renoncé à la désobéissance civile. 
Greenpeace, 50 ans d'activisme : "Nous étions l'ennemi public numéro 1 des services secrets"

Le 15 septembre 1971, une poignée d’activistes quittaient Vancouver au Canada, à bord d'un vieux bateau de pêche pour faire stopper les essais nucléaires américains au large des côtes de l’Alaska. Ainsi, naissait il y a 50 ans la toute première organisation de protection de l'environnement : Greenpeace.

Quelques années plus tard, au début des années 1980, l'une des premières images chocs : un zodiac de Greenpeace est renversé par des fûts de déchets radioactifs largués en plein Atlantique Nord par un navire qui utilise alors la mer comme une poubelle nucléaire. L'ONG a alors un plus de dix ans, ses combats contre les essais nucléaires, contre la chasse à la baleine sont déjà emblématiques. C’est un mélange d’audace et de succès. "Nous n'avions rien à perdre à l'époque. On était une toute petite tribu, avec très peu de moyens", raconte Rémi Parmentier qui a participé à la fondation du bureau France.

L'affaire du Rainbow Warrior, un tsunami

Le Rainbow Warrior, un bateau de l'association écologiste est coulé le 10 juillet 1985, dans le port d'Auckland, en Nouvelle-Zélande. Une opération menée par la Direction générale de la sécurité...

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >