La scientifique avait consacré sa vie à chercher les moyens de prévention les plus adaptés aux femmes en s'appuyant sur la réalité de l'Afrique du Sud, l'un des pays les plus touchés au monde par le sida, où elle résidait.
Gita Ramjee, la spécialiste sud-africaine de la prévention du sida chez les femmes, emportée par le Covid-19

Une cérémonie virtuelle a été organisée pour honorer la mémoire de Gita Ramjee, le 4 avril 2020, par la Fondation Ahmed Kathrada en Afrique du Sud. A 63 ans, la spécialiste sud-africaine du VIH s’est éteinte des suites de complications dues à la maladie à coronavirus (Covid-19) le 31 mars, dans un hôpital de Durban, où elle résidait.

La directrice scientifique de l’Aurum Institute, organisation spécialisée dans la recherche sur le sida basée à Johannesburg (la capitale économique de l'Afrique du Sud), est tombée malade après un séjour en Grande-Bretagne. Elle y avait fait escale pour se rendre à la conférence internationale sur les rétrovirus et les infections opportunistes qui devait se tenir à Boston, aux Etats-Unis. La rencontre s'est finalement déroulée virtuellement.

Depuis sa disparition, les hommages n’ont cessé d’affluer pour saluer l'immense contribution de cette experte de renommée internationale de la lutte contre la pandémie du siècle, le sida. En France, l'homme politique et militant engagé contre le sida Jean-Luc Romero a exprimé dans un tweet sa "tristesse". "Nous n’oublierons pas tout ce que nous lui devons", a-t-il...

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !