JUSTICE - Policiers comme responsables politiques s'étaient indignés face à cette cagnotte. Le gilet jaune Christophe Dettinger saura lundi 20 janvier s'il peut toucher ou non les 140.000 euros récoltés l'année dernière sur la plateforme Leetchi, destinés à payer ses frais de justice après qu'il avait été filmé en train de frapper deux gendarmes. Leetchi avait décidé de mettre un terme à la collecte de dons, deux jours après son lancement.
Gilets jaunes : le boxeur Christophe Dettinger fixé sur les 145.000 euros de sa cagnotte

Touchera-t-il ou pas l’argent de sa cagnotte Leetchi ? Christophe Dettinger, l’ancien champion de France de boxe connu surtout du grand public pour être le gilet jaune filmé en train de frapper deux gendarmes en janvier 2019, sera fixé ce lundi 20 janvier. Le tribunal de Paris doit rendre sa décision dans cette affaire qui oppose l’ancien boxeur à la plateforme de collecte de dons.

La cagnotte avait été créée le 6 janvier 2019 pour Christophe Dettinger, dans le but de l’aider à payer ses frais de justice après la diffusion de la vidéo l’incriminant. En deux jours, les dons avaient afflué jusqu'à atteindre 145.000 euros. Le 8 janvier, Leetchi avait décidé de suspendre cette cagnotte, face aux critiques venues notamment des syndicats de police et de certains responsables politiques. "C’est une honte", avait entre autres condamné Marlène Schiappa. A l'audience en décembre, les avocates du "gilet jaune" ont demandé que leur client récupère les 145.000 euros donnés par ses (...)

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !