INTERVIEW - L'ancien ministre de l'Intérieur était l'invité d'Elisabeth Marthicoux, mardi 12 novembre, sur le plateau de LCI. Aujourd'hui maire de Lyon, il a notamment craint un nouveau second tour entre le président Macron et l'extrême droite.
Gérard Collomb ne veut pas d'un duel "entre le président installé et l'extrême droite"

En quittant la place Beauvau, en octobre 2018, Gérard Collomb avait eu ces mots particulièrement alarmants, à propos de la situation dans certains quartiers sensibles, qu'il jugeait prioritaires dans un esprit de "reconquête républicaine" : "Aujourd'hui, on vit côte à côte, je crains que demain on ne vive face à face". Un an plus tard, l'ex-ministre de l'Intérieur est revenu sur ces propos. Un thème parmi d'autres de cette interview, où la candidat à la présidence de la métropole de Lyon est revenu notamment sur la marche contre l'islamophobie, le débat particulièrement crispant autour de la laïcité et le duel annoncé et craint par tous entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Sur la manifestation contre l'islamophobie "Il faut distinguer deux choses : l'énorme masse des musulmans qui vivent tranquillement et un certain nombre de personnes qui veulent instrumentaliser l'islam pour des raisons politiques et c'est effectivement condamnable. Un certain nombre de leaders veulent se (...)

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !