Le pont San Giorgio a été survolé lundi par une patrouille de l'armée et le nom des 43 victimes a été lu en l'absence des familles, qui dénonçaient une cérémonie déplacée.
Gênes : deux ans après l'effondrement meurtrier, le nouveau pont a été inauguré

Presque deux ans jour pour jour après l'effondrement du pont de Gênes qui a fait 43 morts en août 2018, l'Italie a inauguré un nouveau viaduc, lundi 3 août. Le pont San Giorgio a notamment été survolé par des avions à réaction de la patrouille acrobatique de l'armée de l'air, qui ont lâché des fumigènes aux couleurs du drapeau italien. Le président du Conseil, Giuseppe Conte, a coupé le ruban en fin d'après-midi, tandis que les sirènes du port de la ville hurlaient à tout vent et qu'un arc-en-ciel faisait son apparition dans le ciel.

Les familles absentes des cérémonies

Puis Giuseppe Conte a annoncé que "43 étoiles brilleront bien haut chaque soir", alors que s'allumaient des lumières placées en haut de piliers pour rendre hommage aux victimes dont les noms ont été lus à voix haute. Les familles, elles, avaient refusé de participer aux cérémonies et se retrouveront dans dix jours pour marquer le deuxième anniversaire de la tragédie. "Nous ne voulons pas que la tragédie se termine en carnaval", avait résumé Egle Possetti, représentant du Comité des parents des victimes, qui a perdu dans cette tragédie sa sœur, son beau-frère et deux neveux....

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !