PORTE-MONNAIE - Hausse ou baisse de tarifs, revalorisations de prestations sociales, mise en oeuvre de certaines réformes.. Les changements programmés ce mercredi 1er avril ne le seront finalement pas forcément. En cause, la crise du coronavirus qui perturbe entreprises comme administrations et fragilise certaines personnes.
Gaz, APL, RSA... Ce qui change le 1er avril ou qui est finalement reporté

La situation exceptionnelle actuelle bouleverse le calendrier des changements qui devaient intervenir ce mercredi 1er avril. Si les revalorisations des montants de plusieurs prestations sociales sont bel et bien appliquées en temps et en heure, certaines réformes sont quant à elles reportées. En cause : la crise du coronavirus qui a poussé les pouvoirs publics à aménager leurs échéances. Tour d'horizon de ces changements - maintenus ou reportés - susceptibles de jouer sur vos finances personnelles. Bonne nouvelle pour les 4 millions de foyers concernés. Les tarifs réglementés du gaz appliqués par Engie baissent en moyenne de 4,4% à partir du 1er avril. La diminution bénéficie aux abonnés dans des proportions qui varient en fonction de leur profil de consommation. Elle sera en effet en moyenne de 1,1% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson ; 2,5% pour ceux qui en ont un double usage cuisson et eau chaude ; 4,6% pour ceux qui se chauffent avec cette énergie.  Comme cela avait été initialement prévu dans le Budget 2020 (...)

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !