Ovationné à Cannes, « Freda » de Gessica Généus sort ce mercredi 13 octobre sur les écrans. Ce film marquant par son casting, son choix narratif et sa sensibilité, raconte la société haïtienne comme on ne l'a jamais regardée.
"Freda" de Gessica Généus, le film qui regarde Haïti en face

Huit minutes de standing ovation. Au dernier Festival de Cannes, dans la catégorie « Un certain regard », Freda a fait sensation. Une réalisatrice méconnue, un premier long-métrage de fiction, un casting en partie non professionnel et un sujet, Haïti, sans cesse renvoyé au catastrophisme, ce n’était pas le glamour ni le faire-valoir qui s’invitait ce soir-là. L’affaire laissait donc augurer du meilleur. On a vu Freda et on a applaudi aussi. Sa réalisatrice Gessica Généus, ses trois héroïnes et l’équipe du film y embrassent la société haïtienne dans son entièreté, dans sa puissance de séduction, dans sa complexité et dans sa soif inextinguible de liberté. Approche rare et précieuse, loin des clichés de pays maudit trop souvent rencontrés à l'égard de la petite île.Freda est d’abord un film de femmes, de femmes fortes, car en Haïti, il faut l’être pour affronter une société patriarcale tout en endossant la fonction de chef de famille sans broncher. Incarnée par la formidable Fabiola Rémy, dont c’est le premier rôle au cinéma, Jeannette joue la mère courage avec un naturel désarmant. Solidement campée sur ses deux jambes, la carrure charpentée, elle semble pouvoir déplacer des...

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >