RÉMISSION - Guéri après un long combat contre un cancer des testicules, Nasi Manu participe avec les Tonga à la Coupe du monde au Japon. Le troisième ligne de Trevise a rejoué pour la première fois depuis plus d'un an contre l'Angleterre (35-3). Dimanche 6 octobre, le XV de France devrait croiser la route du Tongien miraculé.
France-Tonga : Nasi Manu, l'histoire d'un miraculé du cancer

Nasi Manu est un survivant. À l'automne 2018, quelques semaines après s'être fait enlever une excroissance de chair, le Tongien s'était vu diagnostiquer un cancer des testicules. "Je me préparais au pire, mais j'espérais pour le mieux. Le jour où on m'a annoncé que j'avais un cancer, la nouvelle est tombée à 9h45 et j'ai été opéré à 14h", a raconté le troisième ligne de Trévise lors de la cérémonie des "capes", les casquettes de velours héritées des écoles britanniques et remises en témoignage de leur participation à la Coupe du monde. Il avait été obligé de subir une opération chirurgicale et de suivre un traitement à base de chimiothérapie. Il avait été contraint de se mettre en retrait des terrains, faisant ainsi une croix sur la saison 2018-2019. 

C'est là que son combat pour la vie a commencé. "La chimiothérapie était une montagne russe et une bataille mentale. Je devais avoir quatre cycles tous les 21 (...)

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !