INTERVIEW - Ce dimanche, huit personnes sont décédées lors d'une attaque brutale dans la région de Kouré (Niger). Une tragédie qui rappelle la délicate situation de cette région d'Afrique. LCI fait le point sur l'opération Barkhane, un dispositif de 5000 soldats français chargés de rétablir l'ordre au Sahel, avec Niagalé Bagayoko, présidente de l'African Security Sector Network (ASSN) et experte sécurité en Afrique de l'Ouest et en Afrique centrale.
Français tués au Niger : quel bilan pour Barkhane, l'opération française de "lutte contre les groupes terroristes" au Sahel ?

L'attaque a fait huit morts, dont six Français dimanche dans la région de Kouré, au Niger.  "Un drame sans précédent pour Acted", a déploré lundi Marie-Pierre Caley, la directrice générale de l'ONG Acted, frappée de plein fouet par cette action non revendiquée à ce jour. 

Le drame s'est produit dans une région où se déploie pourtant, depuis 2013, un important dispositif militaire français dans le cadre de l'opération Barkhane, qui revendique d'importantes avancées contre le terrorisme au Sahel. Quel est le bilan de Barkhane ? LCI a sollicité l'éclairage de Niagalé Bagayoko, présidente de l’African Security Sector Network.  LCI : qu'est ce que l'opération Barkhane ? 

Niagalé Bagayoko : L'opération Barkhane est née de l'opération Serval, déployée en 2013 pour faire face à une offensive lancée conjointement depuis le nord Mali par des groupes indépendantistes touareg et des groupes djihadistes, une (...)

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !