Quatre biathlètes français figurent dans les sept premiers du général de la Coupe du monde et peuvent légitimement prétendre décrocher le gros globe de cristal.
Fourcade, Desthieux, Fillon-Maillet, Jacquelin : une densité inédite chez les Bleus du biathlon

Martin Fourcade un jour, Simon Desthieux le lendemain, puis Quentin Fillon-Maillet, et maintenant Emilien Jacquelin… « L’équipe de France, c’est un peu le calendrier de l’avent, chaque jour y en a un qui fait une perf, c’est ce qui fait notre force », s’amuse le dernier nommé, deuxième dimanche 22 décembre de la mass start du Grand-Bornand derrière le Norvégien Johannes Boe.

Jugez plutôt : quatre Français figurent aux sept premières du classement général de la Coupe du monde. Seuls 24 points séparent le premier Bleu, Quentin Fillon-Maillet (« QFM ») du quatrième, Emilien Jacquelin. Une densité jamais vue en équipe de France, plus habituée aux leaderships de Raphaël Poirée, entre 1999 et 2007, puis Martin Fourcade, entre 2011 et 2017.

Depuis le début de la saison de la Coupe du monde, les Bleus ont successivement enchaîné les podiums : « QFM » trois fois sur « la boîte » à Ostersund et au Grand-Bornand, Desthieux et Jacquelin deux fois, respectivement à Ostersund et Hochfilzen et à Hochfilzen et au Grand-Bornand.

Seul le taulier Martin Fourcade a débloqué le compteur des victoires, lors de...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !