Le chèque énergie de 100 euros proposé par le gouvernement "c'est une blague, c'est de la communication et de la langue de bois", dénonce l'association de consommateurs.
"Flambée historique" du tarif réglementé du gaz : l'UFC-Que Choisir préconise une baisse "au moins temporaire" de la TVA

"C'est une flambée tout à fait historique qui est liée au contexte international", a déploré Alain Bazot, président de l’UFC-Que Choisir, mardi 28 septembre sur franceinfo, alors que les tarifs réglementés du gaz appliqués par Engie vont une nouvelle fois bondir, de 12,6 % au 1er octobre. "Aux grands maux les grands moyens : comme en Espagne, il pourrait y avoir au moins temporairement une baisse de la TVA pour compenser cette hausse qui est historique et considérable", a-t-il suggéré.

Tarif du gaz : "Il existe des offres à prix fixe qui sont assez compétitives", selon la directrice générale des services du Médiateur de l'énergie

franceinfo : Qui va voir sa facture augmenter ?

Alain Bazot : Ça concerne cinq millions de ménages. C’est-à-dire les trois millions qui sont restés au tarif réglementé du gaz et puis les deux millions de ménages qui ont pris des offres alternatives, qui sont à un prix libre mais indexé sur le tarif réglementé. Cinq millions, ça représente la moitié des consommateurs de gaz en France.

Cette hausse représente une augmentation de 60 % depuis le début de 2021. C'est inédit ?

Oui, c'est une flambée tout à fait historique...

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >