L'acteur retrouve le réalisateur Damien Chazelle pour un biopic du célèbre astronaute américain.
« First Man » : Ryan Gosling dans les pas de Neil Armstrong

ALTICE STUDIO - MERCREDI 22 JANVIER À 20 H 50 - FILM

Damien Chazelle trace film après film l’un des parcours les plus intrigants du paysage hollywoodien actuel, saturé de franchises à rallonge et de super-héros. Célébré pour son néoclassicisme tourné vers le passé ­glorieux de la culture américaine, il est aussi décrié par certains qui voient en lui un bon élève trop ­appliqué et trop versé dans le recyclage des formes anciennes.

First Man, biopic de Neil ­Armstrong, « le premier homme à poser le pied sur la Lune », relance le film d’exploration spatiale, dans la lignée très « terre à terre » d’œuvres comme L’Etoffe des héros (1983), de Philip ­Kaufman, ou Space Cowboys (2000), de Clint Eastwood. A l’ère du tout-numérique et du ­blockbuster d’immersion comme Gravity (Alfonso Cuaron, 2013), l’attention rétrospective de Chazelle pour l’ingénierie encore tâtonnante des années 1960, ses appareillages faillibles, ses fuselages bosselés, désigne un parti pris « millésimé », qui n’est d’ailleurs pas sans rapport avec le fait d’avoir tourné le film en pellicule, afin de restituer la patine de...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !