Alors que des marches se sont déroulées à Paris et dans les régions contre les violences faites aux femmes, l'actrice, productrice et réalisatrice Julie Gayet a pris la parole au Festival du film historique de Pessac. 
Festival du film historique de Pessac : Julie Gayet parle des violences faites aux femmes et de son rôle de présidente du jury documentaires

Les marches contre les violences faites aux femmes - organisées partout en France par le collectif Nous toutes - ont rassemblé quelque 49 000 personnes à Paris et 100 000 dans toute la France samedi 23 novembre. La veille, l’actrice, productrice et réalisatrice Julie Gayet s’exprimait sur le sujet lors d’une rencontre avec le public menée par le journaliste du Monde Thomas Wieder.

Elle a ensuite accordé un entretien à FranceInfo Culture où elle s’est exprimée sur son rôle de présidente du jury documentaires au 30e Festival du film historique de Pessac. 

Julie Gayet engagée sur les violences faites aux femmes

Thomas Wieder : Que signifie cette marche du samedi 23 novembre, qu’est-ce qu’elle veut dire, deux ans après l’explosion de l’affaire Weinstein, et aujourd’hui avec le témoignage d’Adèle Haenel et la nouvelle accusation contre Polanski. En deux ans, les choses ont-elles évolué ?

 Julie Gayet : Je ne sais pas si les choses ont progressé dans la société, ou s’il s’agit d’une prise de conscience. Si je me suis lancée dans la production, c’est à cause d’Agnès Varda qui par le passé posait ces questions-là, ou Delphine Seyrig....

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !