INÉDIT - La semaine dernière, le premier cas autochtone de Zika en France métropolitaine a été diagnostiqué chez une femme. Cette infection marque-t-elle un tournant dans la propagation du virus sur le territoire ? Nous avons posé nos questions à Arnaud Fontanet, directeur de l'unité d'épidémiologie des maladies émergentes à l'Institut Pasteur.
Faut-il avoir peur de Zika ? L'avis d'un spécialiste après l'infection d'une femme dans le Var

Le diagnostic est tombé, selon l'Agence régionale de santé (ARS) du Var, "la semaine dernière". Dans un communiqué, elle rapporte qu'une femme a été infectée par le virus Zika à Hyères. Elle serait ainsi le premier cas autochtone de la maladie jamais observé en France métropolitaine. Prise en charge par son médecin traitant, elle se porte désormais bien.

S'agissant de Zika, seuls des cas dits "importés" avaient jusque-là été rapportés. Il s'agissait donc de personnes qui se rendaient dans des zones où le virus circulait, se faisaient infecter sur place et déclaraient la maladie une fois rentrées en France. Dans ce cas-ci, la patiente a été infectée à partir d’un moustique présent sur le territoire français. Doit-on s'inquiéter de ce nouveau mode de transmission ? Faut-il s'attendre à une vague d'infections ? Arnaud Fontanet, directeur de l’unité d’épidémiologie des maladies émergentes à l'Institut Pasteur (...)

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !