Dans un décor recréant les toits de Paris, la marque Chanel a présenté une collection colorée et graphique. 

Chanel a célébré le 1er octobre la liberté et la nonchalance de la Parisienne des années 60 avec abondance de mini, dans un décor recréant les toits de Paris, un défilé à peine troublé par l'irruption d'une spectatrice sur le podium. Il s'agirait de la youtubeuse française Marie S'Infiltre, spécialiste des caméras cachées.

Les tailleurs en tweed revisités en combi-shorts en couleurs vitaminées, rose, rouge ou orangé, ont contrasté avec la grisaille des aplats de zinc, cheminées et fenêtres s'ouvrant sur le ciel, installés sous la verrière du Grand Palais.

Atmosphère Nouvelle Vague

"Les toits de Paris m'évoquent l'atmosphère de la Nouvelle Vague. Je voyais des silhouettes marchant sur les toits. J'ai pensé à Kristen Stewart jouant Jean Seberg et à toutes les actrices que Gabrielle Chanel habillait à l'époque", a souligné dans une note de défilé Virginie Viard, directrice artistique de la maison.

Cheveux longs, taille marquée, blouses plissées, tops à volants, fines chaussures : l'heure est à la féminité, une grande tendance de cette semaine du prêt-à-porter femme qui s'achève, déjà vue dans les défilés Celine ou Givenchy qui avaient...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !