La crise alimentaire qui frappe la Grande Ile risque de s'aggraver d'ici au mois d'octobre. En cause : de trop maigres récoltes, qui ne suffiront pas pour nourrir la population durant la saison creuse. 
Famine à Madagascar : les organisations humanitaires craignent une situation "catastrophique" dans le sud pour les mois à venir

Le spectre de la famine plane sur Madagascar. Après des années de sécheresse, le pays souffre d'une crise alimentaire majeure, dans les provinces du sud notamment. Si rien n'est fait, la malnutrition pourrait toucher un demi-million d'enfants d'ici l'automne, ont prévenu l'Unicef et le Programme alimentaire mondial (lien en anglais). Sur place, les organisations humanitaires font face à l'urgence et s'apprêtent désormais à "affronter le pire".

La pénurie de nourriture à Madagascar est avant tout liée à l'important épisode de sécheresse que subit la Grande Ile depuis quatre ans. "C'est une crise récurrente, une situation chronique", explique à franceinfo Valérie Ceylon, directrice régionale de l'association Action contre la faim, en charge de l'Afrique de l'Ouest et de l'Afrique australe. De longs mois sans pluie, les habitants de Madagascar y sont habitués. En malgache, le mot "kéré" désigne le manque de nourriture souvent constaté entre les récoltes. Mais le phénomène s'est intensifié ces dernières années.

"La pire sécheresse depuis trente ans"

"On a constaté une aggravation à l'automne dernier, avec un niveau de récoltes bien inférieur à la...

Participez à notre grand jeu de l'été ! Remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !