Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Après avoir été accusé, incarcéré, puis reconnu non coupable du meurtre d'une postière de 41 ans en 2008, l'ex-espoir du cinéma intéresse de nouveau la justice…
FAITS DIVERS : Assassinat de Catherine Burgot, la piste Gérald Thomassin relancée ?

L'assassinat de cette femme, le 19 décembre 2008, avait, à l'époque, fait grand bruit… Pourquoi un tel emballage médiatique alors que le butin n'excédait pas 3 000 euros, soit le peu qu'il y avait à dérober dans son bureau de poste de Montréal-la-Cluse (Ain), une bourgade a priori sans histoires ? Bien qu'ignoble, ce crime aurait pu passer inaperçu, mais il a pris une réelle ampleur lorsque l'on a appris qu'habitait non loin des lieux un certain Gérald Thomassin.

Déjà mère de deux jeunes enfants, Catherine Burgot était enceinte lorsqu'elle a été poignardée.

Le profil de ce dernier a tout pour attirer l'attention des enquêteurs : marginal et toxicomane notoire, il est tôt devenu acteur, à tout juste 16 ans, grâce au film de Jacques Doillon, Le Petit Criminel (1990)… Une prestation telle qu'elle lui vaut de recevoir le César du meilleur jeune espoir masculin ! Acteur-né mais en proie aux pires démons, il poursuit une carrière prometteuse, explosant dans Paria (2000), de Nicolas Klotz, et retrouvant Jacques Doillon pour Le Premier Venu (2008). Le cinéaste reconnaît alors : « Je ne sais pas si, finalement, ce métier de comédien lui...

Lire la suite sur Francedimanche.fr