« ​Il est grand temps de repenser l'avenir de notre système de soins en transformant en profondeur notre politique du médicament », écrit le représentant de l'industrie pharmaceutique française
«Faire du médicament une priorité stratégique». La tribune de Frédéric Collet (Leem)

A l’heure d’un déconfinement prudent – comment pourrait-il d’ailleurs en être autrement ? – nous sommes appelés à repenser le système de santé et la politique du médicament à la lumière des enseignements de la crise du Covid-19. Sous peine de caricaturer les bouleversements en cours, ne passons pas à côté de ces acteurs de santé que sont les entreprises du médicament.

Je veux prendre le temps de saluer l’engagement de tous ces collaborateurs, combattants de deuxième ligne, qui ont rempli leur mission dans la lutte contre le Covid-19. Tout d’abord, en adaptant les chaînes de fabrication pour répondre à l’explosion soudaine et inédite de la demande en produits de sédation dans les services de réanimation partout en France. Mais aussi en mobilisant tous leurs moyens dans la recherche de traitements efficaces ou d’un vaccin, seules armes absolues face au virus. Dans cette période troublée, les équipes ont également assuré et assurent encore aux patients souffrant de maladies rares et/ou chroniques (cancer, diabète, hypertension artérielle...) la disponibilité de leurs traitements au long cours.

Cette crise aura révélé au grand...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !