L'association juge que des organisations humanitaires doivent s'engager alors que l'Etat libanais "est fauché". 
Explosions à Beyrouth: "On a besoin de dons financiers", annonce le Secours populaire français

"On a besoin de dons financiers", a appelé sur franceinfo mercredi 5 août Ismaël Hassouneh, secrétaire national du Secours populaire français. Il appelle à la solidarité alors que le dernier bilan des explosions à Beyrouth fait état de plus de cent morts et de milliers de blessés. "Le gouvernement libanais est fauché. Le gouvernement n'a pas les moyens d'aider la population, donc il compte beaucoup sur l'aide internationale, bien sûr étatique, mais aussi des organisations humanitaires avec des programmes dédiés à réhabiliter les maisons", a-t-il estimé.

Explosions à Beyrouth : Emmanuel Macron se rendra jeudi au Liban

La reconstruction va être "très difficile", estime Ismaël Hassouneh notamment parce que le pays vit "une crise très grave avec le Covid, et avec une dévaluation qui est approximativement de 80% de la monnaie locale libanaise".

Il faut d'urgence "trouver une place pour des milliers de blessés, parce que les hôpitaux à Beyrouth sont saturés", poursuit le secrétaire national du Secours populaire français. Selon le gouverneur de Beyrouth, jusqu'à 300 000 personnes sont sans domicile en raison des énormes dégâts. Il a estimé les...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !