Médecin généraliste à Bruxelles, il pratique l'euthanasie depuis 2008. Émotions, sérénité.. Il offre un témoignage bouleversant.
Euthanasie : "Il faut trouver une solution en France", affirme un médecin belge qui voit arriver des Français "au bout du bout"

Le docteur Yves de Locht, médecin généraliste à Bruxelles qui procède à l’euthanasie depuis 2008 de patients qui sont "au bout du bout", a assuré jeudi 8 avril sur franceinfo ressentir "une certaine sérénité" quand il donne ce qu’il appelle "le dernier soin".

Les députés français examinent jeudi une proposition de loi sur la fin de vie qui autoriserait l’euthanasie en France pour les personnes souffrant d'une pathologie incurable. Selon le médecin, "des Français font des centaines de kilomètres" pour effectuer des demandes d’euthanasie en Belgique. "Nous ne souhaitons vraiment plus voir ça. Il faut trouver une solution en France", dit-il.

franceinfo : Comment avez-vous pris la décision de procéder à des euthanasies ?

Yves de Locht : J'ai attendu qu'il y ait une loi. J'ai suivi une formation de soins de fin de vie à Bruxelles. Et puis, ma première euthanasie a été faite avec l'aide d'un autre médecin, c'était un prêtre d’ailleurs, pour tous ceux qui ont des objections. Ma première euthanasie s'est déroulée avec l'aide d'un autre médecin. J'avais très peur. Ce n'est pas un geste d'affaires facile à faire, mais j'ai commencé comme ça vers...

Profitez d'un mois offert et accéder à des milliers de livres en ligne, jeux en ligne et cours en ligne !