Réponse courte : oui. Mais les responsables des grandes organisations internationales font un peu moins l'autruche ces dernières années quand il s'agit d'essayer de traiter le problème.
Euro 2021 : une compétition organisée dans 11 pays est-elle une aberration écologique ?

Sur le papier, l'idée avait de la gueule. Organiser un Euro dans toute l'Europe pour fêter les 60 ans de la construction européenne, de Bakou à Stockholm en passant par Londres, Bruxelles, Saint-Pétersbourg ou Bucarest. En 2012, peu de voix s'étaient élevées pour dénoncer ce que beaucoup considèrent finalement comme une aberration écologique.

Entre temps, la prise de conscience environnementale a gagné du terrain quand l'intérêt pour les institutions de Bruxelles a, au mieux, stagné sur le Vieux-Continent. L'occasion de se pencher sérieusement sur le coût carbone de ce méga-événement sportif, dont le match d'ouverture, Turquie-Italie, est prévu vendredi 11 juin (à 21 heures). Si on manque de recul et d'un mode de calcul universel pour en tirer des conclusions définitives, il est quand même possible de distribuer les bons et les mauvais points.

STADIUMS OF THE #EURO2020pic.twitter.com/4kbP7aWqbF

— BozzStatz (@BozzStatz) June 7, 2021

De "petits arrangements" pour faire baisser le bilan carbone

Si vous cherchez à comparer les bilans carbone des Euros et des Coupes du monde à travers les âges, vous allez être déçu : on ne dispose d'études étayées...

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !