FOOTBALL – Ancien milieu de terrain iconique du Stade Rennais et du Toulouse FC, Étienne Didot passe ce lundi le premier des deux examens nécessaires à l'obtention de la licence d'agent de joueurs de football. Une reconversion singulière. Interview.
Étienne Didot se confie sur sa drôle de reconversion : "J’aimerais améliorer l’image des agents de joueurs"

Du haut de cette chevelure blonde couvrant un crâne désormais quelque peu dégarni, 515 matchs chez les professionnels, pour dix-huit saisons de Ligue 1, vous contemplent. Et c’est peu dire que les projets fourmillent dans cette tête bien faite depuis qu’elle a choisi de laisser les pieds au repos au mois de mai dernier, tandis que son dernier club, l’En Avant Guingamp, descendait en Ligue 2 et confiait, dans un ultime clin d’œil du destin, son banc au petit frère Sylvain, intronisé entraîneur de l’équipe première du club breton. De son côté, Étienne Didot a entamé un cursus plus étonnant, pour devenir agent de joueurs, au sein de l’EAJF (École des agents de joueurs de football). Il en parle à LCI. Quand les footballeurs professionnels raccrochent les crampons, c’est souvent pour devenir entraîneur, dirigeant ou consultant... Qu’est-ce qui motive donc un ancien joueur à devenir agent ? En ce qui me concerne, c’est lié à des choix familiaux. Comme on part bientôt s’installer en famille (...)

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !