L'Ethiopie et les Nations unies ont ouvert une plateforme de transport humanitaire à l'aéroport d'Addis-Abeba pour acheminer aide alimentaire, équipements médicaux et travailleurs humanitaires à travers l'Afrique.
Ethiopian Airlines : la première compagnie africaine tente de survivre grâce au fret

Florissante il y a encore trois mois, la première compagnie aérienne du continent a depuis perdu 85% de ses revenus. Pour tenter de passer la crise, la compagnie nationale éthiopienne a reconverti une partie de sa flotte pour acheminer fret et équipements à travers l'Afrique. Début mars 2020, le PDG d'Ethiopian Airlines, Tewolde Gebremariam, affirmait lors d'une conférence aéronautique à Addis Abeba que la pandémie de nouveau coronavirus n'était qu'un "problème temporaire", comparable à un désastre naturel ou à une hausse brutale du prix du pétrole. Deux mois plus tard, son discours a radicalement changé. La première compagnie aérienne d'Afrique est en "lutte pour sa survie", reconnaît-il. Et pour y parvenir, elle cherche à augmenter son activité de fret et à retarder les paiements dus pour la location d'avions.

Jamais je n'aurais pensé que nous en arriverions là, que ça se répandrait à cette vitesse, et avec une telle ampleur. Ça coûte trop cher et c'est au-delà de tout ce qu'on pouvait imaginer

Tewolde Gebremariam, PDG d'Ethiopian Airlines

à l'AFP

Ethiopian Airlines, compagnie étatique, joyau de l'économie éthiopienne et source vitale de devises...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !