Le sénateur du Vermont, qui se revendique "socialiste", a évoqué lors d'une interview le "programme massif d'alphabétisation" mené par le dictateur cubain. "Est-ce que c'est mauvais, même si c'est Fidel Castro qui l'a fait ?", a-t-il déclaré. 
Etats-Unis : le candidat Bernie Sanders, favori des primaires démocrates, attaqué après sa défense de Fidel Castro

Le favori des primaires démocrates au cœur d'une polémique aux Etats-Unis. Bernie Sanders, candidat à l'investiture démocrate pour la présidentielle américaine, a été la cible d'attaques lundi 24 février, pour avoir défendu une partie du bilan du défunt dictateur cubain Fidel Castro, dans une interview diffusée la veille.

Le sénateur du Vermont, qui se revendique "socialiste" avec un programme très à gauche, a ainsi affirmé à la grande émission dominicale "60 Minutes" qu'après être arrivé au pouvoir, le père de la révolution cubain avait lancé "un programme massif d'alphabétisation".

Est-ce que c'est mauvais, même si c'est Fidel Castro qui l'a fait ?

Bernie Sanders

lors d'une interview avec "60 Minutes"

"Nous sommes très opposés à la nature autoritaire du régime cubain mais il est injuste de dire simplement que tout est mauvais", a-t-il expliqué, tout en assurant "condamner" l'emprisonnement des dissidents sur l'île caribéenne.

Des propos "absolument inacceptables"

Ses propos ont toutefois provoqué une avalanche de critiques, notamment de ses adversaires dans la course à l'investiture, dans un pays où le socialisme évoque encore à certains des...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !